GOTS (Global Organic Textile Standard)

Pour comprendre ce label, il faut remonter à 2002, date de sa naissance. À l’époque, il existe plusieurs labels de textiles biologiques. Les producteurs décidèrent donc d’harmoniser le tout en créant un seul label : GOTS.

Label GOTS : Les niveaux de certifications

Rentrons dans l’aspect plus technique. Il faut au moins 70% de fibres biologiques certifiées pour être labellisé GOTS.

  • Niveau 1 : « biologiques », Plus de 95% de fibres biologiques certifiées. Moins de 5% de fibres artificielles ou synthétiques.
  • Niveau 2 : « composés de fibres biologiques » Plus de 70% de fibres biologiques certifiées. Moins de 30% de fibres non biologiques dont 10% maximum de fibres synthétiques (25% pour les chaussettes, caleçons longs et les vêtements de sport), si les matières premières utilisées ne sont ni certifiées d’origine biologique, ni issues d’un programme de gestion de la forêt, ni recyclées.

Les exigences du label GOTS

Exigences environnementales

Depuis la matière première utilisée jusqu’à l’emballage final du produit, chez GOTS tout est passé au peigne fin. Toutes les étapes de transformations des produits composées de fibres biologiques doivent être séparées des fibres traditionnelles, et clairement identifiées.

La toxicité des procédés et produits employés est également très encadrées : limitation voire interdiction stricte de certains produits et intrants chimiques, de procédés polluants, prise en compte de la biodégradabilité des produits et matières utilisées, obligations pour certaines matières d’être recyclables après usage du produit final, emballages recyclables, etc…

Exigences techniques

Afin de garantir qualité et sécurité aux consommateurs, les produits doivent respecter un certain nombre de contraintes concernant leur résistance aux frottements, à la transpiration ou encore aux nombreux lavages. De quoi assurer une durabilité des produits pour les consommateurs.

Exigences sociales

Côté droit du travail, c’est l’OIT qui prime ! L’OIT, c’est l’Organisation Internationale du Travail. Elle sert donc de base pour garantir des conditions de travail décentes. Cela implique entre autre l’élimination du travail forcé, l’interdiction du travail des enfants, la liberté syndicale et le droit de négociation collective, la suffisance des salaires, les horaires de travail décents, l’abolition des discriminations et du traitement brutal et inhumain.

C’est donc un cahier des charges très précis que doit respecter quiconque prétendant à cette certification. En tant que consommateur, c’est un label sérieux et très complet auquel se fier. Il existe d’autres labels de qualité comme Oeko Tex, et Fairtrade, tous deux apportent des briques complémentaires aux label Gots.

Découvrez la box mode éthique

Tous les trimestres, Amélie et Maud sélectionnent juste pour vous 3 à 5 vêtements éthiques et vous les envoient dans une box chez vous.

En savoir plus